Les démarches à effectuer en cas de crémation

La crémation est un mode de funérailles de plus en plus choisi. Elle consiste à brûler le corps du défunt de façon à ce qu’il n’en reste plus que des cendres. L’opération se déroule dans un crématorium. Les cendres seront conservées dans une urne cinéraire portant le nom du défunt. La famille peut la récupérer. Dans le cas contraire, c’est la commune qui se chargera de sa dispersion. Dans la plupart des cas, le défunt a indiqué sa volonté d’être incinéré. Mais il se peut aussi que ce soit un choix économique. Dans tous les cas, la crémation doit être faite dans un délai de 6 jours ouvrables suivant le décès. C’est aux pompes funèbres d’organiser les funérailles. L’entreprise doit accomplir diverses formalités incluant la demande d’autorisation de crémation. Elle est à déposer à la mairie avec l’expression écrite du défunt et le certificat médical émanant du médecin qui a constaté le décès. Le choix de l’entreprise revient à la famille.